24 mai : Visite guidée du Cimetière du Père Lachaise

Deux heures de marche dans ce lieu emblématique de Paris.
Prévoir des chaussures confortables.
Conférencière : Anne Amiot-Defontaine, guide, historienne d’art.

Le cimetière du Père-Lachaise est le plus grand cimetière parisien intramuros. Il s’étend sur 43 hectares, il compte 70 000 concessions funéraires.

Un peu d’histoire avant de le parcourir
Le cimetière du Père Lachaise tient son nom du confesseur du roi Louis XIV, le père François d’Aix de La Chaise.

Le cimetière est situé sur ce qui a été tour à tour "colline de Champ-l’Évêque" (elle appartenait au Moyen Âge à l’évêque de Paris), puis "colline de Mont-aux-Vignes" (pour les cultures que l’on y réalisait).
En 1430, un riche commerçant du nom de Régnault de Wandonne acheta le domaine et y fit construire une maison cossue : une folie (origine du nom de l’actuelle rue de la Folie-Regnault).
Au XVIIè siècle, les Jésuites acquièrent le terrain pour en faire un lieu de repos et de convalescence. Le lieu prendra le nom de Mont-Louis. François d’Aix de La Chaise (1624-1709), dit le Père La Chaise, occupera la maison de 1675 jusqu’à sa mort en 1709.

La propriété deviendra cimetière après que Napoléon Bonaparte, consul, a décrété que « chaque citoyen a le droit d’être enterré quelle que soit sa race ou sa religion »,et que le préfet de Paris a décrété la transformation des 17 hectares de Mont-Louis en cimetière de l’Est.
La conception du cimetière a été confiée à l’architecte néo-classique Alexandre-Théodore Brongniart en 1803. Il dessinera un jardin à l’anglaise, aux allées pourvues d’arbres et de plantes aux essences diverses et bordées de sépultures sculptées.

Le cimetière a été ouvert le 21 mai 1804 mais n’eut pas la faveur des Parisiens qui rechignaient à se faire enterrer sur des hauteurs, de plus situées hors de Paris, et dans un quartier réputé populaire et pauvre.
En 1804, le Père-Lachaise n’accueillait que 13 tombes, 62 en 1807 et 833 en 1812. En 1815, on n’en comptait encore pas plus de 2000. Pour redorer l’image du cimetière, le préfet de Paris organise le transfert des dépouilles d’Héloïse et d’Abélard, ainsi que de Molière et de La Fontaine. Le succès du cimetière était lancé !

JPEG - 14.9 ko
Héloïse et Abélard
JPEG - 12.3 ko
La Fontaine
JPEG - 5.3 ko
Molière

Galerie

Page mise à jour le lundi 11 février 2019