Vie de l’AFCA : rencontres conviviales et fructueuses le 2 septembre à Paris

Le vendredi 2 septembre, une vingtaine d’adhérents se sont retrouvés à Paris, sur le site des Invalides, autour de trois tables rondes.

La table ronde du matin était ouverte à tous les adhérents. Convivialité et discussion à bâtons rompus ont été au rendez-vous. Ces réunions en marge de la Semaine des ambassadeurs sont l’occasion de rencontrer des adhérents en poste que nous n’avons pas l’occasion de voir pendant l’année et d’accueillir des adhérents qui sont rentrée de l’étranger cet été, de favoriser les rencontres.

La nouvelle présidente et la nouvelle vice-présidente se sont présentées brièvement.

Isabelle Roussel Stéphan a fait part du besoin criant de bénévoles et a souligné que les bénévoles peuvent se voir confier des missions ponctuelles, qui leur prendront peu de temps ou des missions qui peuvent se faire depuis chez soi (par exemple : participation à la mise sous enveloppe des Carnets, préparation matérielle d’une rencontre ou d’un ‘pot’ de rentrée, mise à jour d’un dossier spécifique…).

Des adhérents de retour en France ont évoqué les problèmes rencontrés pour la scolarisation des enfants quand une adresse fixe ne peut être communiquée. L’inscription des enfants à l’école française lors d’un départ à l’étranger peut être également compliquée, certains établissements proposant seulement de les inscrire sur une liste d’attente. La création d’un groupe de travail sur le sujet de la scolarisation est donc prévue.

Parmi les autres sujets évoqués : la mise en place de la Délégation aux familles et les interrogations sur ses attributions. Le thème de l’emploi des conjoints a aussi été débattu. A ce sujet, la présidente a rappelé que l’AFCA n’est qu’un relais d’information sur les questions relatives à l’emploi, à travers le partage d’expérience, les ateliers organisés pour les adhérents, la diffusion d’information sur l’emploi et le droit du travail.

La rencontre avec les correspondants s’est déroulée de façon informelle avec les quelques correspondants présents.

La table ronde des conjoints de chefs de poste diplomatiques et de chefs de postes consulaires a été fructueuse et leur a permis de faire connaissance et d’échanger sur la vie en poste, la gestion des résidences et les projets dans lesquels ils ont pu s’investir. Chacun a été « rassuré » de constater que ce qu’il vit n’est pas spécifique.

Page mise à jour le vendredi 9 septembre 2016