Travail en poste : les négociations pour conclure accords bilatéraux et notes verbales continuent

Certains pays n’autorisant pas les conjoints d’agents diplomatiques et consulaires de pays étrangers à travailler sur leur sol, la France a conclu des accords bilatéraux et des notes verbales pour y remédier. De tels accords ont été conclus avec 14 pays : l’Afrique du Sud, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Colombie, le Costa Rica, les Etats-Unis, Israël, la Nouvelle-Zélande, la Roumanie (avant son entrée dans l’Union européenne en 2007), Singapour, l’Uruguay et le Venezuela.

Grâce à ces accords, environ 170 conjoints d’agents de l’Etat français (titulaires) travaillent aujourd’hui dans ces 14 pays (dont environ 70 aux Etats-Unis et 30 au Canada).

Des négociations sont en cours avec 6 autres pays : le Chili, le Guatemala, l’Inde, la Moldavie, Oman et les Philippines.

Page mise à jour le mardi 2 décembre 2014