La scolarité au retour

Inscrire son enfant à l’école n’est pas forcément simple depuis l’étranger et tant que l’on n’a pas de domicile en France.

Pour pallier les retards pris par certains établissements à délivrer des avis de passage de classe, les directeurs d’établissements français à l’étranger peuvent établir de façon anticipée pour les élèves qui rentrent en France un relevé des notes déjà attribuées du 3ème trimestre assorti d’une appréciation relative à leur passage probable (ou non) en classe supérieure.

Avant de quitter l’étranger, demandez à l’établissement fréquenté par votre enfant un "certificat de radiation". Ce document est nécessaire à l’inscription en France. Le livret scolaire et les bulletins trimestriels de votre enfant vous seront également demandés. Par conséquent, prenez-les avec vous et ne les laissez pas dans votre déménagement !

Si vous n’avez pas d’adresse parisienne, l’académie de Paris accepte que vous donniez provisoirement l’adresse d’un parent ou d’un ami pour que votre enfant soit inscrit dans une école. Lorsque vous aurez une adresse définitive, l’enfant pourra changer d’école si votre logement n’est pas dans le même secteur.

En savoir plus ?
- [www.education.gouv.fr]
- [www.ac-paris.fr]

Dès que vous savez que vous rentrez en France, et si vous savez où vous logerez, prenez contact avec le CSAIO (le Chef du service académique d’information et d’orientation) de la ville où vous résiderez.

Les inscriptions dans le premier degré
= écoles maternelles et élémentaires. L’inscription est à faire auprès de la mairie de votre lieu de résidence, pour les écoles publiques.
A Paris, les mairies d’arrondissement acceptent que les formalités d’inscription soient accomplies par un proche de la famille s’il est muni d’une procuration précisant les noms, adresses et liens avec les parents. Si vous n’avez pas encore de domicile, l’inscription des élèves ne sera définitive que lorsque vous pourrez en donner une.
Si vous rencontrez des problèmes avec la mairie, demandez à la DPS de vous aider dans vos démarches, ainsi qu’à un inspecteur général de l’Education nationale (prendre RV au 01 42 24 55 76 ou par mail : scomae@laposte.net ).

Les inscriptions dans le second degré
= de la 6° jusqu’à la terminale. Pour les écoles publiques, le principe de la sectorisation joue et vous n’avez donc pas le choix de l’établissement. La demande d’inscription doit donc être adressée le plus tôt possible à l’inspection académique du département.

En savoir plus ?
[www.education.gouv.fr > l’école dans votre région > adresses utiles > les académies et les inspections d’académie]

Vos enfants ont été scolarisés dans une école anglophone pendant votre séjour en poste ? Il y a, à Paris et en région parisienne, des « écoles internationales ». La sélection est assez sévère ; dès que vous avez connaissance de votre retour, prenez contact avec ces établissements.

L’enseignement supérieur
Si votre enfant prépare son bac hors de France ou s’il l’a eu, il sera admis sur un des choix de sa liste de vœux faite sur [www.admission-postbac.fr] ou directement dans les établissements, s’ils sont hors APB.

Si votre enfant passe un bac étranger, il devra s’adresser directement aux établissements dans lesquels il souhaite déposer sa candidature.

La reconnaissance des diplômes
Vous êtes détenteur d’un diplôme étranger ?
Cliquez sur l’article consacré à La reconnaissance des diplômes

Page mise à jour le jeudi 16 février 2017