Être bien dans son logement hors frontières

Partir vers d’autres cieux est toujours source d’excitation, de stress, de boulot aussi ! Il faut s’installer, découvrir son nouvel environnement, faire des rencontres, faire en sorte que tous les membres de la famille se sentent bien. Pour cela, une chose est importante : le logement. Le nid dans lequel vous allez vivre plusieurs années.

1 - Ne pas se dire : « Nous ne sommes que de passage, nous ne sommes pas là pour longtemps… Je ne vais pas faire de frais, me mettre martel en tête... »
Or, c’est là que vous allez vivre là pendant X années, en couple, en famille, c’est là que vous allez recevoir des amis, de la famille, des relations de travail. Dites-vous au contraire : je vais faire de ce logement notre nouveau chez nous pour vivre bien cette nouvelle aventure.
Et cela vaut si vous êtes seul(e).

2 - Faites connaissance avec votre logement
Qu’il soit vide ou meublé, il ne vous laissera pas indifférent dès la première fois que vous le verrez. Vous le trouvez sombre, lumineux, fluide, mal fichu, sans rangement… ? Soyez pragmatique en listant les plus et les moins du logement, cela vous servira ensuite dans votre aménagement et vos achats.
Voyez ce qui vous convient et ce qui ne vous convient pas.

3 - Faites une liste de vos besoins
Des choses manquent dans le logement : listez-les. Vos besoins peuvent être multiples : repeindre les murs (parlez-en à votre bailleur si vous optez pour des couleurs non neutres : blanc, ivoire…), mettre des moustiquaires aux fenêtres, des ventilateurs aux plafonds…
Songez à demander leurs besoins aux autres membres de la famille !
Quelques-uns de vos besoins évolueront après avoir passé quelques semaines dans le logement, adaptez-vous.

4 - Jouez les architectes d’intérieur
Quel que soit le type de logement, appartement ou maison, meublé ou vide, il vous faut approprier les lieux.

-  Le logement meublé n’est pas à votre goût ?
Vous le savez : pas possible de mettre les meubles à la benne sur un coup de tête, ils sont inscrits à l’inventaire !
Imaginez un nouvel aménagement de l’espace, comment changer les meubles de place, les asso-cier autrement, les mettre en valeur.
Changez les meubles de place autant de fois qu’il le faut, jusqu’à ce que l’espace vous satisfasse. Peut-être aurez-vous quelques achats à faire pour personnaliser votre espace, combler des es-paces laissés vides par ce mouvement de meubles.

-  Le logement est vide et vous avez fait suivre vos meubles.
Vos meubles sont là et il s’agit de leur trouver une place. Ne cherchez pas nécessairement à re-composer le logement que vous aviez avant de déménager : le plan du logement n’est pas le même, la lumière non plus et la hauteur sous plafond n’a rien à voir…

Sans doute n’avez-vous pas pris tous vos meubles ? Vous devrez peut-être en acheter ? Définissez bien ce que vous voulez acheter et prenez un peu de temps pour découvrir les magasins. Dans bien des pays, il est possible d’avoir recours à des artisans à des tarifs raisonnables qui travaillent sur mesure, profitez-en.

Il ne faut pas attendre pour créer son chez-soi mais il ne faut pas non plus se précipiter pour tout changer ou dévaliser les magasins. On a toujours besoin de vivre un peu dans un espace pour trou-ver l’agencement qui plait et qui convient. Mais une chose est certaine : non au camping, même amélioré !

Page mise à jour le mercredi 23 mai 2018