Déménagement au retour

Vous êtes sans doute des as du déménagement... Il n’empêche... Vous n’avez peut-être pas tout en tête. Voici quelques rappels !

En poste
- Sélectionnez un prestataire établi à couverture internationale qui maîtrise parfaitement les techniques d’emballage, de chargement-déchargement, de transport ainsi que la réglementation internationale et ce notamment en matière de formalités douanières.

- Demandez plusieurs devis à différents prestataires (inutile d’en faire plus que 3).

- Faites un tri préalable de vos affaires.

- Soyez présent au moment de l’enlèvement de vos meubles et au moment de la liste de colisage qui est établie par l’entreprise lors de l’emballage. Cette liste est essentielle pour vérifier si tous les cartons sont bien arrivés à destination.
Il est conseillé de faire sa propre liste en parallèle : cela permet de retrouver plus vite ses affaires au moment du déballage.

La déclaration de valeur de vos biens servira de référence pour les modalités de l’indemnisation en cas de dommage.
Un document précisant la date de départ de votre déménagement, la prévision d’arrivée ainsi que les coordonnées de l’agent à destination qui s’occupera de votre livraison vous est remis.

Des changements de prestataires peuvent intervenir pendant l’acheminement de votre déménagement et provoquer des retards. Restez vigilant et gardez le contact avec votre interlocuteur.

- Veillez à demander au consulat avant votre radiation un certificat de changement de résidence sur lequel apparaîtront vos dates de résidence dans le pays où vous aurez séjourné ; vous éviterez des surprises douanières en France.

- Vous pouvez rapporter dans vos affaires des souvenirs de certains pays (carapaces de tortues, coquillages, végétaux, produits frais, …) sous réserve seulement d’avoir obtenu des services douaniers locaux du pays d’origine le certificat CITES, document de droit à l’exportation, conformément à la Convention de Washington sur l’environnement. Donc, pas de chaussures souillées par de la boue… c’est comme les végétaux…

Attention aux importations du retour : les frets en provenance de pays d’Afrique ou de Colombie, par exemple, sont scannés à leur arrivée en France.


En France
- Demander à votre déménageur français d’assurer toute l’opération pour qu’il soit, s’il y avait un litige, votre seul interlocuteur quand vous serez de retour en France.
Dans le cas contraire, vous n’êtes jamais sûr de pouvoir vous retourner contre le déménageur local, alors que de France, votre déménageur peut lui imposer les conditions selon les normes françaises.
Exigez du déménageur local la fumigation du container, (les frelons asiatiques ne semblent pas être arrivés à tire-d’aile !), opération normale mais pas forcément appliquée partout.

- Vider le camion ou le conteneur
Renseignez- vous à la mairie de votre nouveau domicile en France sur les autorisations de stationnement, leurs prix et les possibilités de monte-meubles.

- Soyez présent lors de la réception de vos meubles.
En cas de litige sur des meubles abîmes, respectez le délai de déclaration du sinistre auprès de votre assurance.

- Si vous avez acheté un véhicule en détaxe avant votre retour en France, vous n’aurez pas à payer de TVA au retour si vous restez plus de 6 mois dans le pays, il en va de même pour les effets personnels (matériel high-tech...).

En savoir plus ?
N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’A.L Conseil.
Aurélie LACOSTE, sponsor de l’AFCA, conseille et organise les déménagements. Ses conseils sont gratuits.
C’est une spécialiste du déménagement à l’international depuis de longues années (mais elle fait aussi du déménagement en France) .

JPEG - 8.4 ko

www.douane.gouv.fr > Formalités générales

https://www.csdemenagement.fr/

Galerie

Page mise à jour le lundi 12 juin 2017