Couverture santé de la CFE : offre spéciale à la fin de l’année

Vous êtes conjoint(e) d’agent en poste et exercez une activité salariée à l’étranger et vous n’avez pas de couverture maladie française ? L’offre spéciale de la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) peut vous intéresser.

Afin de permettre à un plus grand nombre de Français déjà expatriés d’acquérir la couverture santé-maternité qu’elle propose, la CFE a décidé de suspendre de façon exceptionnelle la rétroactivité pour toute adhésion entre le 1er décembre 2016 et le 28 février 2017.

Les personnes âgées de plus de 35 ans qui désirent souscrire à la couverture maladie de la CFE et dont la demande d’affiliation est présentée plus de 2 ans après leur premier jour d’expatriation doivent en effet acquitter un ‘droit d’entrée’ (rétroactivité) équivalent au maximum à 2 années de cotisations.

Les modalités pratiques permettant de bénéficier de cet avantage seront communiquées par la CFE fin novembre.

Pour adhérer à la CFE, il faut :

  • Être de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen (y compris la Suisse) précédemment affilié à un régime français de sécurité sociale ;
  • Exercer une activité salariée à l’étranger ou dans les TOM ;
  • Résider à l’étranger.

La couverture maladie-maternité de la CFE permet le remboursement des soins dispensés à l’étranger et pendant les séjours en France de moins de 3 mois.
Il existe également des compléments à cette assurance de base qui peuvent être souscrits (indemnités journalières / capital décès ; séjours en France de 3 à 6 mois).

Page mise à jour le lundi 7 novembre 2016