Fortes chaleurs-Grands froids

Canicule, fortes chaleurs, grands froids : adoptez les bons réflexes ...

FORTES CHALEURS
S’il est rai que l’on trouve les réflexes naturellement dans les pays chauds, ce n’est pas toujours le cas dans les zones tempérées.
Il n’empêche, les règles rappelées ici sont valables partout où il fait chaud !

https://www.youtube.com/watch?v=UDvq41qvPU4

– Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
– Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
– Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
– Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
– Evitez les efforts physiques ;
– Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
– Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.


GRANDS FROIDS

Le grand froid, le vent glacé, la neige sont des risques météorologiques à ne pas négliger. Il convient d’être vigilant face à ces situations.
https://www.youtube.com/watch?v=peYHdmfJ8gg&t=7s

Voici quelques conseils prodigués par les instances gouvernementales.
- Couvrez-vous suffisamment afin de garder votre corps à la bonne température.
- Limitez les efforts physiques.
- Soyez attentif aux personnes âgées et aux enfants.
- Chauffez votre logement (sans surchauffer).

Couvrez-vous bien
- Privilégiez des vêtements près du corps (sous-pulls, débardeurs moulants sous les pulls…) sans qu’ils soient trop serrés pour ne pas couper la circulation sanguine. -
- Optez aussi pour plusieurs couches de vêtements : la couche d’air entre chaque vêtement joue le rôle d’isolant.
- Couvrez également les parties du corps les plus sensibles : pied, main, cou et tête.

Et utilisez de la crème pour les mains, le visage et les lèvres !

Soignez votre alimentation
Avec le froid, on brûle plus de calories pour rester à température constante. Aussi il est important d’alimenter le corps en aliments nutritifs. Inutile de doublez les parts mais prenez un bon petit-déjeuner. Privilégiez les sucres lents (pâtes, riz…) et les légumes pour les vitamines.
Faites des soupes et des tisanes, ça réchauffe bien. Et c’est simple à faire !

Limitez les efforts physiques
Le froid demande des efforts supplémentaires à l’organisme, et notamment au cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement.
L’inhalation d’air froid entraîne un refroidissement de la muqueuse des voies respiratoires supérieures, ce qui tend à inhiber les mécanismes de lutte contre les infections.

Chauffez votre logement (sans surchauffer)
Pendant les périodes de froid, il est conseillé de ne pas gaspiller l’électricité pour ne pas trop tirer sur les réserves.
- La température habituelle conseillée est de 19° : essayez de passer à une température de 18° et mettez une "petite laine".
- Éteignez les pièces inoccupées
- Débranchez les appareils en veille inutile
- Optez au maximum pour des lampes basse consommation.

Attention aux appareils de chauffage
- Il ne faut pas utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
- Ne chauffez jamais avec des appareils non destinés à cet usage : réchauds de camping, barbecue, fours… L’un des risques réside dans une forte concentration de monoxyde de carbone dans le logement : ce gaz est invisible et inodore.
Les symptômes de l’intoxication sont : maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue… En cas de soupçon d’intoxication, il est recommandé d’aérer les locaux et d’arrêter si possible les appareils à combustion.

Galerie

Page mise à jour le mercredi 21 juin 2017