Enfants-Scolarités-Etudes au retour

Pour les enfants, le retour en France est un nouveau déménagement, l’obligation de tout recommencer encore. Et pour eux comme pour nous adultes, le choc culturel peut être douloureux.


Le retour en France sera différent selon le temps passé à l’étranger, l’âge de départ et l’âge de retour des enfants. Il variera aussi selon que l’enfant a plus ou moins bien vécu l’expatriation.
Si l’enfant est parti jeune, il devra découvrir son pays d’origine ; il est important que vous lui parliez de son pays pour lui donner des racines, l’aider à se forger une référence identitaire.

Vivre la France en vacances et au quotidien n’est pas du tout la même chose. La France au quotidien avec l’école, les parents qui travaillent … ne ressemble en rien à celle des vacances où la vie sociale est grande (on voit famille et amis) et les parents disponibles.
Cette réalité du quotidien, la découverte d’un nouveau statut, la nécessité de s’approprier un nouvel environnement et de se faire de nouveaux amis (sauf si vous réintégrez votre ancien logement, mais les copains auront grandi, changé) … sont autant de facteurs qui peuvent donner l’impression à vos enfants de se sentir étranger dans leur pays.

A l’école, ils pourront être l’objet de moqueries quand ils raconteront des expériences vécues, ils pourront être traités d’affabulateurs. Certains enseignants n’apprécieront que moyennement le bilinguisme d’un élève … Ces cas nous ont été souvent rapportés.

Là encore, n’hésitez pas à parler avec vos enfants, aidez-les à exprimer leurs sentiments. Au besoin, demandez à rencontrer l’enseignant, le professeur principal pour qu’aucun malentendu ne s’installe.

L’adaptation prend, pour les enfants comme pour nous adultes, quelques mois. Il faut être patient et confiant !

Rubrique mise à jour le dimanche 9 avril 2017