Côté finances au retour

Souvent, l’expatriation se traduit par une amélioration du niveau et du confort de vie. Beaucoup de non-expatriés s’imaginent d’ailleurs que l’expatriation se traduit par une énorme capacité d’épargne. Rien n’est absolument vrai, rien n’est totalement faux : tout dépend du pays dans lequel on part et des conditions dans lesquelles on part. Si l’on admet que notre expatriation a effectivement entraîné une amélioration du niveau de vie, au retour en France, cela se traduira par un « retour à la case départ ».

Nous conseillons de ne pas oublier cet aspect incontournable de l’expatriation : on revient et on « redevient » un Français « comme les autres ». Il faut autant que possible se préparer pour amortir au mieux le changement de situation.

Il faudra expliquer aux enfants que oui, le logement est plus petit mais qu’il y a en France des avantages que le pays que vous venez de quitter n’avait pas, que vous allez profiter des réunions familiales, des expositions, des loisirs …

Rubrique mise à jour le jeudi 16 février 2017